L'appareil Lomo beau comme un kimono

L'appareil Lomo beau comme un kimono

Le choix de la lomographie, comme celui du vinyle, ou du Polaroid, est autant une affaire de morale que d'esthétique (et vice versa).

 
 

Le choix de la lomographie, comme celui du vinyle, ou du Polaroid, étant autant une affaire d'esthétique que de morale, c'est avec bonheur qu'on voit des appareils aussi beaux que celui créé pour l'édition spéciale Freedom du Diana Mini Jiyu aux motifs d'imprimés floraux japonais. L'appareil est tout petit. Il accepte toutes les pellicules 35 mm. Offre le choix entre photos au format carré ou demi-format. Ne coûte que cent euros. Il n'en reste évidemment plus pour l'instant. Mais un miracle semble possible. Inscrivez-vous sur la liste d'attente du site Lomographie. Et croisez les doigts si vous voulez faire des photos comme celles qui suivent, et servent de démonstration du charme très spécial du Diana Mini Jiyu.