Quand Makoto Azuma dresse la table de Takashi Murakami

Quand Makoto Azuma dresse la table de Takashi Murakami

Makoto Azuma est le fleuriste (mais est-il fleuriste ?) le plus chic d'un pays, le Japon, où l'on fête chaque année la floraison des cerisiers, où l'on a inventé l'ikebana, où tout se discute de très près, de l'ébréché d'une tasse de thé, plus ou moins acceptable, à la manière dont on attache les jeunes femmes, objet de mille réflexions savantes et d'un "art" tout entier, le shibari. Autant dire qu'il y a de la réflexion (on le dit sans aucune ironie) dans chacun de ses choix esthétiques. Ce jeune sensei (maître) de la décoration florale a été récemment (le 30 Octobre)
invité à dresser le décor et les tables de l'überselect soirée au Grand Hyatt de Tokyo, qui suivait l'inauguration de l'exposition de la pièce monumentale (3 mètres de haut, cent mètres de long) du peintre Takashi Murakami : 500 Arhats (les disciples de Bouddha) au Mori Art Museum. Occasion pour nous de nous glisser, grâce aux photos publiées dans son blog, dans un monde qui nous est normalement totalement opaque - celui du pouvoir au Japon. Voici à quoi cela, occasionnellement, ressemble : un dîner de gala à Tokyo. Se glisseront bientôt autour des tables des présences que nous ne pouvons nous empêcher d'imaginer, malgré tout le temps passé, que comme celles de personnages de Kuzozawa.

 
 
 
Takashi Murakami : 500 Arhat

Takashi Murakami : 500 Arhat