Brandalism : same bullshit, different conference ! Des graphistes libèrent Paris.

Brandalism : same bullshit, different conference ! Des graphistes libèrent Paris.

Deux jours avant le lancement de la Cop 21, le Projet d'origine anglaise Brandalism ("brand", la marque, -"alism", comme dans vandalisme) a réussi à placer 600 affiches dans les emplacements réservés aux publicités dans les abribus de Paris. 82 artistes de 19 pays ont participé à l'opération en imaginant des affiches qui dénoncent l'implication des grandes compagnies responsables de la pollution dans ce Sommet pour le climat, et mettent évidence les liens entre la publicité, qui est faite pour pousser à la consommation, et le changement climatique.

Nous reprenons possession des espaces publicitaires car nous voulons dénoncer le rôle
que la publicité joue en faisant la promotion d’un consumérisme insoutenable. L’industrie publicitaire nourrit nos désirs pour des produits qui reposent sur l’exploitation des énergies fossiles et qui ont un impact direct sur le changement climatique. De même que pour les
négociations climatiques et les évènements parallèles sponsorisés par les grandes entreprises, la publicité en extérieur permet aux plus riches de s’assurer que leur voix soit entendue au-delà de toutes les autres.

Deux jours avant le lancement de la Cop 21, le Projet d'origine anglaise Brandalism ("brand", la marque, -"alism", comme dans vandalisme) a réussi à placer 600 affiches dans les emplacements réservés aux publicités dans les abribus de Paris. 82 artistes de 19 pays ont participé à l'opération en imaginant des affiches qui dénoncent l'implication des grandes compagnies responsables de la pollution dans ce Sommet pour le climat, et mettent évidence les liens entre la publicité, qui est faite pour pousser à la consommation, et le changement climatique.

Cette spectaculaire opération a été réalisée en plein état d'urgence, avec l'aide de Parisiens impliqués dans le projet. Les affiches ont été placées dans des panneaux JC Decaux - une des plus grandes firmes de publicité pour les mobiliers urbains du monde, par ailleurs sponsor officiel de la COP 21. D'autres sponsors officiels de la COP 21, tels qu'Air France, GDF Suez (Engie) et Dow Chemicals sont parodiés dans diverses affiches – ainsi que des chefs d'état comme Francois Hollande, David Cameron, Barack Obama, Angela Merkel et Shinzo Abe. Les affiches, la plupart très belles, et à coup sûr objets de collection (résistez à la tentation, svp) ont été réalisées entre autres par Neta Harari, Jimmy Cauty, le collaborateur de Banksy Paul Insect, Escif et Kennard Phillips – la plupart d'entre eux ont collaboré cet été à l'exposition Dismaland de Banksy.  On peut donc parler d'une conspiration des justes.


Joe Elan, un des porte-paroles de Brandalism, décrit les buts de cette conspiration ainsi"Il s'agit de démasquer des grandes compagnies comme Air France et GDF-Suez-Engie, qui s'offrent une promotion à coups de millions afin de se faire passer pour une solution à nos problèmes de pollution, alors qu'ils sont eux-mêmes le problème. C'est trop facile. Et doit être dénoncé comme une opération de communication très douteuse."

Brandalism a été créé il y a quelques années en Angleterre (Nous en parlions dans le n°6 de La Nuit), et s'offre à aider tous ceux qui souhaitent "se réapproprier leur espace visuel". Consultez leur page des ressources, et entrez en contact avec eux si vous en sentez la nécessité. Ils ont déjà réalisé de nombreuses actions du type de celle réalisée à Paris pour la COP 21. Nous reproduisons leur "mode d'emploi" pour former les techniciens capables de réaliser rapidement et sans casse (c'est à dire proprement, et c'est essentiel) l'opération de substitution des affiches.  

 

UN GUIDE DE LA PRISE DE PAROLE GRAPHIQUE

http://www.brandalism.org.uk/