Vernichtet = détruit. Raphaël Denis expose l'art volé par les nazis, et qu'on n'a plus revu

Vernichtet = détruit. Raphaël Denis expose l'art volé par les nazis, et qu'on n'a plus revu
Raphaël Denis, Vernichtet, 2015 Installation, cadres anciens brûlés, graphite sur mdf —Courtesy of the artist & Galerie Sator, Paris

Raphaël Denis, Vernichtet, 2015 Installation, cadres anciens brûlés, graphite sur mdf —Courtesy of the artist & Galerie Sator, Paris

Raphaël Denis réinvente des formes simples et radicales, comme autant d’invitations à penser les zones d’ombre et l’envers du décor. En s'attaquant aux œuvres pillées par les nazis, il frappe fort dans la mémoire de l'histoire de l'art, puisque des milliers n'ont jamais réapparu depuis leur spoliation.

L'artiste invente des processus qu'il transforme en séries où il mêle impertinence et gravité. L’histoire de l’art est l’objet d’un questionnement qui vise à en révéler la complexité et les faux­semblants. Après s’être emparé de la figure mystérieuse et obsédante du polyèdre de Dürer traduite sous différentes formes de sculptures, ou de chefs d’œuvres de la littérature (comme La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette ou À La Recherche du Temps Perdu de Marcel Proust) transformés en monochromes, Raphaël Denis a imaginé une nouvelle série à partir des chefs d’œuvres de l’histoire de l’art spoliés sous le IIIe Reich. Cette histoire de l’art "en négatif" est constituée d’une accumulation de panneaux noirs inscrits dans des cadres anciens chinés sur les marchés aux puces et portant un numéro d’index renvoyant au numéro d’inventaire du bien spolié et recensé, le tout surmonté d’un portrait anonyme. A travers cette installation, l’artiste mime la constitution d’un « trésor de guerre » par les nazis. Et le spectateur d'y retrouver une part symbolique en négatif, celle des œuvres disparues, ici simplement esquissées par leur non-­circulation.

Raphaël Denis / La Loi Normale des Erreurs & Développements ­> 28/11/15 , Galerie Sator, 10 rue Chapon, 75003 Paris

Raphaël Denis, Vernichtet, 2015 Installation, cadres anciens brûlés, graphite sur mdf —Courtesy of the artist & Galerie Sator, Paris

Raphaël Denis, Vernichtet, 2015 Installation, cadres anciens brûlés, graphite sur mdf —Courtesy of the artist & Galerie Sator, Paris

Raphaël Denis, Vernichtet, 2015 Installation, cadres anciens brûlés, graphite sur mdf —Courtesy of the artist & Galerie Sator, Paris

Raphaël Denis, Vernichtet, 2015 Installation, cadres anciens brûlés, graphite sur mdf —Courtesy of the artist & Galerie Sator, Paris