Air, Eau, Terre, Feu et Ether/Métal - une galerie où la création est dans ses élements

Air, Eau, Terre, Feu et Ether/Métal - une galerie où la création est dans ses élements

Le feu engendre la terre, la terre engendre le métal. Le métal engendre l'eau. L'eau engendre le bois. Le bois engendre le feu. La seconde est le cycle de dominations des mouvements. Le feu domine le métal. Le métal domine le bois. Le bois domine la terre. La terre domine l'eau. L'eau domine le feu. Et l'art dans tout ça ? Réponse à la Galerie Jaeger Bucher

Alberto Giacometti, Tête qui regarde, 1929 Terre cuite — 37 × 33 × 6 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger

Alberto Giacometti, Tête qui regarde, 1929 Terre cuite — 37 × 33 × 6 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger


La théorie des cinq éléments est une façon traditionnelle de décrire et d’analyser le monde. Pour l’Occident, elle a été fondée par les philosophes grecs (notamment Empédocle au Vème siècle av. J-C.) et nous savons que des théories similaires existent également dans d’autres civilisations et tout particulièrement en Orient. Basée sur l’hypothèse selon laquelle tous les matériaux constituant notre planète sont composés d’un ou plusieurs de ces 5 éléments (Air, Eau, Terre, Feu et Ether/Métal) en plus ou moins grande quantité, tout autant que le corps humain qui en régule les principes de fonctionnement, cette exposition présentera des artistes dont la qualité première est d’avoir principalement travaillé avec leur environnement et d’avoir intégré ces éléments au sein même de leur pratique artistique.

Art Premiers, Pierre Chucu, 1000-1500 ap. J-C. Culture Inca/Chucu Pierre — 33 × 30 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger

Art Premiers, Pierre Chucu, 1000-1500 ap. J-C. Culture Inca/Chucu Pierre — 33 × 30 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger

Dans le tai-chi, on associe généralement à ces cinq éléments/mouvements, cinq directions, cinq armes, cinq émotions, etc. Différentes façons de faire coïncider ces mouvements avec toutes sortes de phénomènes existent, et elles s'avèrent parfois contradictoires. Mais toutes ces théories reposent sur deux observations fondamentales :
La première est le cycle de l'engendrement des mouvements. Le feu engendre la terre, la terre engendre le métal. Le métal engendre l'eau. L'eau engendre le bois. Le bois engendre le feu. La seconde est le cycle de dominations des mouvements. Le feu domine le métal. Le métal domine le bois. Le bois domine la terre. La terre domine l'eau. L'eau domine le feu.

L'artiste dans sa pratique, est-il toujours dans son élément ?

Michael Biberstein, Cedars, 2008 Acrylique sur toile — 260 × 320 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris — Photo © G. Poncet

Michael Biberstein, Cedars, 2008 Acrylique sur toile — 260 × 320 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris — Photo © G. Poncet

Yang Jiechang, 100 layers of ink — On Ascension, 1990 Encre de Chine et matières médicinales sur papier Xuan et gaze — 296 × 190 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger

Yang Jiechang100 layers of ink — On Ascension, 1990 Encre de Chine et matières médicinales sur papier Xuan et gaze — 296 × 190 cm Courtesy Jeanne Bucher Jaeger

 

Quinte-Essence (air eau terre feu éther/métal)
Galerie Jaeger Bucher /  5 & 7, rue de Saintonge -  75003 Paris
et Galerie Jeanne Bucher / 53, rue de Seine - 75006 Paris
www.galeriejaegerbucher.com