"Vous allez avoir à construire un village idéal" - Pascale Petit écrit un roman sur l'air du "Prisonnier"

"Vous allez avoir à construire un village idéal" - Pascale Petit écrit un roman sur l'air du "Prisonnier"

"Vous allez avoir à construire un village. Pour construire le village, vous allez avoir un certain nombre de choses à respecter et de consignes à suivre. You are going to build a village." Construire un village en guise de test, et découvrir le conformisme de l’efficacité reine. C'est l'objet du roman de Pascale Petit, qui a plus qu'un petit air de "Prisonnier". Comme il est dur à imaginer, le monde idéal !

Publié en avril 2015 aux éditions de l’Attente, ce texte de Pascale Petit, que l’on connaissait jusqu’ici surtout pour son théâtre et sa poésie des interstices, entre social, politique et littéraire, chaleureusement recommandé par Philippe Annocque lors d’une discussion à propos de ses propres « Vie des hauts plateaux » et« Mémoires des failles », ce texte impressionne. Ce texte glace, et pas pour des raisons de choix de saveur : il nous y est rappelé incidemment que le titre est une citation de la série-culte « Le prisonnier » (George Markstein & Patrick McGoohan, 1967-1968), et rarement une mise en scène performative du contrôle social sophistiqué et de l’injonction comportementale d’un certain management contemporain – progressivement étendu au champ socio-politique dans son ensemble – aura réussi une telle immersion dans ce « surveiller et punir soft » qui a su triompher dans de larges pans de la société, sans déclencher de paranoïa notable, comme analysé le plus finement sans doute, par le sociologue Luc Boltanski, avec Laurent Thévenot dans leur « De la justification – Les économies de la grandeur » (1991) et avec Eve Chiapello dans leur « Le nouvel esprit du capitalisme »(1999).

Vous allez avoir à construire un village. Pour construire le village, vous allez avoir un certain nombre de choses à respecter et de consignes à suivre. You are going to build a village. To build the village, you will have to respect and comply with a certain number of things and procedures. La moitié droite est la moitié droite du village. La moitié gauche est la moitié gauche du village. L’entrée est face à vous, la sortie est à l’opposé. The right half is the right half of the village. The left half is the left half of the village. The entrance is in front of you, the exit is on the opposite side.

Pascale Petit nous propose d’abord un exercice et des consignes, aux apparences de test psychotechnique un peu sophistiqué, avec mise en situation, que la multiplication et la répétition des injonctions, des modalités partiellement contradictoires, des listes de comportements souhaités ou non souhaités, des enjeux évaluatifs, comme des commentaires off tour à tour rassurants ou angoissants, transforment peu à peu en une mécanique sociale totale, au service d’une « efficacité » reine, qui resterait toutefois soigneusement à définir bien qu’elle soit instituée de fait en finalité des finalités. La logorrhée technique et psychologique qui habille la nécessité absolue d’un conformisme (le candidat, si nous y avions accès, souhaiterait sans doute désespérément accéder à cet état liquide construit par Philippe Annocque)  aux contours chaotiques malgré ses apparences absolument rationnelles coule des hauts-parleurs ou de la bouche même des guides, évaluateurs, interviewers, évoquant progressivement l’ambiance lénifiante et mortellement feutrée du « Début de quelque chose » de Hugues Jallon.

 

Cependant, nous n’insisterons pas davantage sur les modalités qui doivent présider à cette opération à laquelle nous allons procéder dans l’optique des résultats que nous attendons, c’est-à-dire dans l’optique de résultats objectifs. Retenez qu’il s’agit d’un simple mode d’évaluation de vos capacités dans un climat de détente et de confiance en vue d’un diagnostic visant la meilleure utilisation et gestion de ces capacités au sein d’un système qu’il nous revient de rendre le plus efficace possible en même temps qu’il nous oblige à la mise en œuvre de certains moyens et méthodes dans un souci d’opérationnalité maximum. L’intérêt réside dans la mesure de vos performances et dans l’évaluation de vos compétences d’après ces performances dans l’unique but d’établir des objectifs futurs qui peuvent convenir à tous.

C’est lorsque l’espoir et la velléité gentiment démiurgiques de la construction d’un village, comme exercice proposé et comme socle d’évaluation, se dissipent que l’encadrement total se révèle dans toute sa splendeur, avec l’humour jaune et noir des questions venant mitrailler chaque choix effectué, conscient ou inconscient, chaque bribe d’action sommée de prétendre au sens, à la cohérence, à la logique d’ensemble au service d’un équilibre efficace et d’une posture convenable. Tandis que le discours lénifiant préalable à l’exercice se dissout peu à peu, la puissance des injonctions, prenant, au fur et à mesure que l’entretien devient interrogatoire et sermon, des allures de slogans publicitaires, puis de mots d’ordre militants, s’impose : il n’y a pas de place, ici, pour une quelconque liberté de penser ou d’agir, l’ensemble de l’affect et de l’intellect doit servir le résultat, qu’il n’est même pas besoin de cerner précisément, lui.

Soyez calme. Soyez calme, actif et déterminé. Sachez maîtriser la situation. Soyez rentable. Soyez efficace. Ne soyez pas indifférent, hésitant, elliptique ou désordonné. Soyez sûr. Soyez logique. Soyez calme sans être lent, soyez actif sans être agité, soyez déterminé sans oublier de rester ouvert, soyez rentable, soyez intéressé sans être trop appliqué, soyez méthodique sans oublier d’être spontané. Soyez détendu. Be cool. Soyez autonome, créatif. Impliqué. Be autonomous, creative. Involved. Ne donnez pas l’impression d’une motivation par défaut. Soyez auto-suffisant. Auto-suffisant. Soyez efficace. Efficace sans être trop sûr de vos objectifs. Cela pourrait traduire en réalité des doutes très profonds, de l’angoisse, de l’anxiété. Soyez adapté. Cohérent. Ordonné. Intéressant, crédible. Précis, rapide, correct. Exact, visible, multiple. Juste. Organisé. Transversal, réticulaire. Be adapted. Coherent. Orderly. Interesting, credible. Precise, fast, correct. Be relevant. Be credible. Be happy. Happy. Open. Aware. Sachez définir ce qui est utile et ce qui n’est pas. Sachez évaluer les effets des avantages et des inconvénients d’une situation. Ne vous excusez pas. Ne nous parlez pas tout haut à vous-même, ne vous appelez pas par votre prénom. Évitez aussi de montrer les semelles de vos chaussures. Vous devez prendre tout cela comme un jeu sans prendre tout cela exactement comme un jeu.

Mobilisant l’ensemble de l’arsenal du développement personnel, de ses catégorisations molles et de ses techniques de manipulation bienveillante, sondant les cœurs et les âmes comme l’analyse aussi Frédéric Lordon dans son « Capitalisme, désir et servitude », le village-test, jadis innocent, crée sous nos yeux de moins en moins incrédules un univers entier où il ne sert plus à rien de se répéter « Je ne suis pas un numéro », tant le contrôle de qualité industrielle de nos agissements et des songes qui les sous-tendent a atteint une perfection englobante à laquelle nul n’échappe réellement, ou alors à un prix social potentiellement extrêmement élevé.

Ce qu’en dit Philippe Annocque sur son blog Hublots est ici. Ce qu’en dit Véronique Pittolo sur Poezibao est .

Pour acheter le livre chez Charybde, c’est ici.