Gosha Rubchinskiy - Youth Hotel

Aujourd'hui, le styliste de mode et photographe Gosha Rubchinskiy pourrait bien être le seul catalyseur capable d'inspirer l'amour des Russes à des gens du monde entier. Ce qui n'est pas rien. Sortie de son livre de photos : "Youth Hotel", inspiré d'un véritable hôtel de Moscou : Otel Molodezhniy, construit pour héberger les équipes de jeunes pour les Jeux olympiques des années 1980. Les chambres étaient spacieuses et bon marché, et dans les années 2000, toute la jeunesse de province qui venait s'amuser à Moscou descendait là, où se succédaient les rave parties dans les couloirs et dans les chambres, dans une atmosphère de liberté toute neuve.

"Il est 04:45 et je suis à l'extérieur de Dover Street Market à Londres, dans la file d'attente pour la dédicace du dernier livre de Gosha Rubchinskiy. En face de moi, deux garçons de dix ans, l'un des deux porte une invraisemblable veste X-Supreme de Comme des Garçons. Derrière moi, un homme d'âge mûr arbore un sweat-shirt rouge avec le motif du soleil de Timur Novikov, pour la collection capsule de Gosha Rubchinskiy, et un groupe de jeunes filles japonaises qui tentent ardemment de parler le russe. J'ai un billet numéroté, qu'on obtient en se joignant à la queue. On nous l'échangera plus tard contre le livre. Je pense à tout le temps que mes parents ont passé à faire la queue en Union soviétique. « Привет", "priviet", comment allez-vous ? me dit une jeune fille japonaise qui attend derrière moi."

"Youth Hotel" est publié par Idea Books, qui a sorti précédemment le livre "Crimée / Kids" de Rubchinskiy (une édition de seulement 300 exemplaires épuisée en deux jours). Le titre du livre a été inspiré par un véritable hôtel de Moscou — Otel Molodezhniy, construit pour héberger les équipes de jeunes pour les Jeux olympiques des années 1980. Les chambres étaient spacieuses et bon marché, et dans les années 2000, toute la jeunesse de province qui venait s'amuser à Moscou descendait là, où se succédaient les rave parties dans les couloirs et dans les chambres, dans une atmosphère de liberté toute neuve. L'hôtel lui-même n'apparaît pas dans le livre, le titre est plutôt évocateur d'un sentiment général. "C'est très romantique, le nom, parce qu'un hôtel est un endroit où vous restez un petit moment, et que vous laissez ensuite," explique Gosha Rubchinskiy. "La jeunesse est un état transitoire. Avec ce livre, j'invite chacun à rester dans ce monde de la jeunesse".

Christian Perrot, pour L'Autre Quotidien

 
Softcover. 118 pages. 21 x 27.5cm. £30 / $45 / Euros 45 / Yen7,995 Edition of 500.  



Softcover. 118 pages.
21 x 27.5cm.
£30 / $45 / Euros 45 / Yen7,995
Edition of 500.