Le hardeur espagnol Nacho Vidal prend au sérieux la révolution sexuelle

Le hardeur espagnol Nacho Vidal prend au sérieux la révolution sexuelle

Tournée par Nacho Vidal, hardeur et réalisateur espagnol célébrissime dans le monde du porno, cette vidéo-manifeste pour la baise et contre l'austérité ("Pratique le 69 plutôt que les positions du FMI") tournée pour la promotion du Salón Erótico qui se tiendra à Barcelone du 1 au 4 octobre a naturellement eu un succès formidable sur l'internet espagnol. On parlera souvent ici de guerre des images, aujourd'hui plus déterminante que jamais : cette vidéo en fait évidemment partie (et brillamment). Difficile de ne pas être d'accord avec ce qu'on y voit, et ce qu'on y dit, puisque chose très/trop rare dans le cinéma X, on n'y évite pas du tout le monde réel, l'impudeur de son injustice (en effet, qu'est-ce que filmer un acte sexuel à côté ça ?), la bêtise de son hypocrisie, la dureté de ses préjugés. D'un côté, dans la même scène, un rapport de domination consenti, et de l'autre, en regard, cette phrase : "Pratiquons le bondage, au lieu faire de nos enfants des esclaves". Ou : "Que les cris de l'orgasme remplacent les cris de faim et de désespoir", "Au lieu de conquérir des territoires, conquérons des culs". 

C'est un Peace and Love différent de celui des seventies : moins contourné, plus direct, plus cru, plus assumé. Mais ce n'est pas si différent que ça. À certains, qui peuvent être blasés, ou croient que tout semble acquis, comme la liberté de filmer des relations sexuelles, cette vidéo un peu exaltée, qu'on a tout de suite appelée en Espagne El Manifiesto de Nacho Vidal, devrait rappeler qu'on vient cette année, dans l'Angleterre d'un premier ministre conservateur en train d'essayer de se dépêtrer du scandale (nous, cela nous fait plutôt rire) d'avoir essayé, étudiant, d'obtenir pendant une cérémonie secrète et très huppée d'Oxford une fellation d'un cochon mort, d'interdire le tournage au Royaume Uni (et la diffusion de videos-on-demand) de toute scène incluant la fessée, le facesitting des femmes sur les hommes, ou l'urolagnie, ou ondinisme, acte sexuel incluant l'urine. La liste entière de ces interdits en 2015 est à votre disposition dans cet article de The Independent. Il est à craindre que Nacho Vidal, par des temps comme les nôtres, ait plus de travail qu'on ne le pense pour défendre la baise. Surtout s'il commence à prétendre qu'elle est subversive et révolutionnaire.