Toshio Matsumoto au cinéma des cinéastes ce mardi 11/10

Autour de l'exposition Provoke, le BAL a déroulé ses à-côtés et ici on peut découvrir le futur réalisateur des Funérailles des roses, Toshio Matsumoto, toujours d'avant-garde, mais envisagé comme tricotant entre réalité insoutenable des 60's japonaises et docu-fiction pour Le Chant des pierres. En complément, La Guerre des trois jours de Shinsuke Ogawa sur les luttes autour de l'aéroport de Narita

Song of Stone / Toshio Matsumoto (Ishi no Uta)

Song of Stone / Toshio Matsumoto (Ishi no Uta)

Comment rendre compte d’un quotidien déchiré entre luttes féroces et survie au jour le jour ? Dans Le chant des pierres (Ishi no Uta) le réalisateur Toshio Matsumoto, à la recherche d’une fusion entre avant-garde et documentaire, monte un assemblage de portraits des ouvriers dans les carrières du village d’Agi. Fondateur du groupe de recherche « Le Collectif du bleu » (Ao no kai), Shinsuke Ogawa va réaliser sept films sur la bataille de Sanrizuka s’immergeant au plus près des luttes associant paysans et étudiants contre la construction du nouvel aéroport international de Tokyo, à Narita. 

Le chant des pierres (Ishi no Uta) de Toshio Matsumoto,  1963, vidéo, n&b, son, 24’
Sanrizuka, la guerre de trois jours (Sanrizuka : dai sanji kyōsei sokuryō soshi tōsō) de Shinsuke Ogawa, 1970, 16mm, n&b, vo sous-titré anglais, 50’

Cinéma des cinéastes 7, avenue de Clichy – 75017 Paris
Exposition au BAL Provoke + séance 11,50 euros, billet groupé à acheter préalablement au BAL