MUSIQUELa NuitKenya, Benga, Rumba

Le Kenya hors des sentiers balisés du benga et de la rumba

MUSIQUELa NuitKenya, Benga, Rumba
Le Kenya hors des sentiers balisés du benga et de la rumba

Il y a ceux qui écoutent Nova et les radios africaines, et qui sont déjà versés dans les sons de l'Afrique de l'Ouest, proche de nous car de culture francophone. Et puis, il en existe qui, en bon diggers, fouillent les bacs à la recherche de sons moins connus de l'Afrique de l'Est. A ceux-là, Soundway avait déjà balancé en 2013 le premier volume de Kenya Special. A l'heure du second volume, d'autres découvertes pétillantes et - du lourd !

D'après le label, la promotion de la musique kenyane subit une altération depuis les années 80, étiquetée comme « world music » pour des raisons marketing et souvent réduite à ses genres les plus emblématiques et reconnaissables comme le benga et la rumba Swahili. Kenya Special fait plus ou moins l’opposé en mettant en lumière des chansons et des groupes qui ne peuvent pas être si aisément classifiés. La plupart des morceaux présents brisent les règles, mélangent les genres et empruntent aux musiques étrangères pour élargir la palette.

Capture d’écran 2016-10-13 à 17.38.19.png

Alors que les campagnes des années 80 n’ont eu qu’un résultat modéré, au vu de leur objectif de faire découvrir cette musique à un public plus jeune, la vague de réédition plus récente a touché une ou deux générations en dessous de celle habituellement intéressée par cette musique. Cette redécouverte musicale s’appuie sur le boom de la collecte de vinyles (et dans une certaine mesure de la culture de clubs) qui taille sa propre niche aux côtés de l’industrie de la musique établie depuis une décennie et demie. Exemple 2 :

Malgré le regain d’intérêt pour la musique kenyane des années 70 et 80, trouver ces pistes et les détenteurs des droits n’est pas chose aisée. Seule une poignée d’archives musicales abritent des collections, en plus de quelques collectionneurs privés. L’autre problème avec la musique africaine de cette époque est qu’une grande partie de celle-ci a été exclusivement produite sur 45 tours, essentiellement pressés en petites quantités. Le format 45 tours avec sa pochette en papier plus mince que celle des LP est souvent plus sensible aux éléments.

Voilà donc 18 propositions pour découvrir autre chose que la rumba swahili et le benga. Ou comment la pop se renouvelle en se frottant à d'autres cultures.
 

Kenya Special: Volume Two - Selected East African recordings from the 1970’s & 80’s

SoundwayRecords