ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Vu de Viborg City 2 par Sebastien Doubinsky

Vu de Viborg City 2 par Sebastien Doubinsky

Une petite réflexion pour ceux ou celles qui regrettent (justement) le temps béni (mais provisoire) où la culture (littérature, cinéma, musique) semblait représenter quelque chose de pertinent et de provocateur et qui s'étonnent que ce ne soit plus le cas: avant 1989 et la chute du Mur de Berlin, la culture, dans son acceptation la plus large et la plus radicale, a été l'"idiote utile" du système capitaliste.

Elle servait, souvent bien malgré elle, de vitrine pour un monde démocratique qui s'opposait au totalitarisme des pays de l'Est. Mais après la chute de l'Empire Soviétique, elle est apparue, bien entendu, comme gênante pour le nouvel ordre mondial. N'oublions pas que les années 90 et 00 sont la mise en place du "mainstream " culturel comme valeur-étalon - avec les best-sellers pour la littérature. Le statut de l'intellectuel ( le vrai), de l'artiste et de l'écrivain a diminué autant que la place des produits commerciaux a augmenté. L’illusion dont parlait Bourdieu s’est déplacée du symbolique vers le pécunier, et le pécunier est devenu lui-même le symbolique. Certains diront: ce sont les lois du marché, mais c’est oublier que le marché est aussi, voire surtout, une invention et/ou un instrument politique et l'élimination de la culture comme possibilité subversive est à associer directement avec les attaques contre les sciences humaines à l'Université. C'est le même totalitarisme qui avance masqué.

***

Bob Dylan, prix Nobel de littérature 2016. Comme disaient les punks: “Never trust a hippie.”

***

Les médias s’emballent subitement pour le siège de Mossoul, première et dernière victoire annoncée d’un désastre politique, stratégique et humanitaire commencé en 2003. Nos journalistes ne sont plus les descendants d’Albert Londres, mais de L’Illustration.

***
Trump, Sarkozy, Teresa May, etc.: Le Grand Guignol de la droite. Hollande, Valls, Macron, etc.: Les petits guignols de la gauche.

Sebastien Doubinsky

* illustration d'ouverture - Milan Kundera, une figure de la culture des années 80/90


Bilingue, Sébastien Doubinsky écrit en français et en anglais. Il a publié des romans et des recueils de poésie en France, en Angleterre et aux USA. Il vit actuellement à Aarhus, au Danemark, avec sa femme et ses deux enfants. Il ne se cache pas d'être écrivain & anarchiste (il aurait bien tort), et tient un blog : "a view from Babylon". Nous l'accueillons parmi nos chroniqueurs.

Sadie Benning vous ouvre son œil de l'esprit

Sadie Benning vous ouvre son œil de l'esprit

Apprendre à parler aux poissons qui sortent des murs, le quotidien de Bobby Potemkine

Apprendre à parler aux poissons qui sortent des murs, le quotidien de Bobby Potemkine