Ursus Minor, la rue et ses rêves dans tes oreilles

Ursus Minor parle de vie, de révolte, slame la ZAD, Paris Debout et les manifs du printemps. Il s'élève contre la gabegie financière qui ravage la planète et chante les arbres qui poussent dans l'absurdité du libéralisme. C’est What Matters Now

What Matters Now s’avère d’une énergie débordante en inventant de nouvelles utopies, tout e tenant le pari de ramener l’auditeur au format disque avec un superbe objet en forme de double album muni d’un livret de140 pages bourré jusqu’à la gueule de d’illustrations, de textes et de photographies pour convaincre que le format album est bien vivant et pas prêt de disparaître, si on en respecte les particularités,  CAD, la beauté de l’objet et ce qu’il propose.

Décliné en quatre parties - Ce qui importe aujourd’hui - joue The Living Present, puis Land of The Tree, Talking Drums et enfin A Simple Chronological Series. Drivé par les compositions du pianiste Tony Hymas, servi par le baryton de François Corneloup, la batterie de Stockley Williams et la guitare de Gregor Simmons, il fait la part belle à de nouveaux invités autant côté voix avec les rappers minnesotiens Desdamona et deM atlaSla chanteuse soul Ada Dyer, le violoniste Dominique Piffarelly, la clarinettiste d’Aquaserge Manon Gilbert, Mael Lhopiteau à la harpe celtique, Timothée le Net à l’accordéon , le Chœur des Belous, le slam de Léo Remke-Rochard , les dits de Frédéric Pierrot et de l’occitan Bernat Combi.

Et côté graphique : les dessinateurs, graphistes et photographes Marianne Trintzius, Florence Dupré la Tour, James, Laurent Lebot, Emre Orhun, Zou, Val K, François Corneloup, Bruno Férignac, Serge Hulpusch, Julia Robin, Etienne Houtin .

On résume : magnifique réussite qui mérite que l'on plonge dans ce flux salvateur de musique vivante à l'inventivité décomplexée. Ursus Minor est un orchestre dont le principe est fondé sur un quartet invitant des musiciens de toutes obédiences. ...  Et cela swing en tirant le jazz vers le funk chaud, la pop vers le groove et l’expression des débats actuels - par ceux qui les propulsent dans la rue, là d’où ils n’auraient jamais du être sortis. Du son contemporain qui parle d'actualité très chaude, façon cortège de tête.

Ursus Minor offre sa pulsation d'une sorte de présent perpétuel, un présent conscient comprenant le passé, faisant face au futur dans What Matters Now. Sa perception du monde, de ses racines distinctes et bonnes voisines, de ses transmissions générationnelles prend la mesure des modifications apportées par les années, d'harmonies, de peines, de brutalités, d'amour, réunis sur un chemin de traverse d'un seul tenant. Et c'est là,dans l'instant présent que ça fait son et sens, comme vous pourrez peut-être le voir sur scène à Paris ce soir au Zèbre de Belleville.

Ursus Minor - What Matters Now ( Hope Street-Nato /l'Autre Distribution) 

20 octobre à Paris - Zèbre de Belleville 20h30 - 63 Boulevard de Belleville, 75011 Paris
22 octobre à Tulle  - Les lendemains qui chantent - Avenue du Lieutenant Colonel Faro, 19000 Tulle