ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Il y a des soirs où l’on ne peut parler qu’à des inconnus…

Il y a des soirs où l’on ne peut parler qu’à des inconnus…

En (c)ouverture, une photo de ChihHsien-Chen

 

L'air du temps

PNL - DA

Le Moroscope du jour

Scorpion

Vénus fait sa mijaurée, Jupiter vous dépite, vous serez, en somme, aussi pénible à vivre que ces gens qui ne terminent pas leurs… – La bonne nouvelle, c’est qu’en cas d’accident nucléaire, les Scorpions survivront… Formidable ! La mauvaise ? Vous serez alors assuré de vivre à jamais entouré d’insectes et de légumes.

Claude Marion, Monsieur Toussaint Louverture

L'étrange dans la vie

Le haïku sur la tête

Raison, affliction, chanson:
parfois supportables,
parfois non.

Basho

L'éternel proverbe

Quand un voleur vous embrasse, comptez vos dents.  

Proverbe juif

La phrase qui parle

“Il y a des soirs, mademoiselle, où l’on se sent soudain lié à des inconnus plus qu’à des amis de toujours. Il y a des soirs où l’on ne peut parler qu’à des inconnus…”

Louis Aragon, Les Cloches de Bâle

Du cassage au bourrage de crânes - le mythe de la police républicaine

Du cassage au bourrage de crânes - le mythe de la police républicaine

La veuve Basquiat et "the radiant child"

La veuve Basquiat et "the radiant child"