Par Emmanuel Delabranche

on aménage oui on aménage
on aménage les villes les places les rues les friches les quais les quartiers délabrés les faubourgs délaissés on aménage on déménage ce qui reste de ce qui était on efface fait le propre fait pour l’image on aménage avant on dessinait on dessinait une place dans la ville un quartier une intériorité une respiration là où il n’y avait que plein et ombre on perçait ouvrait raccommodait recousait étendait autour d’un cœur aujourd’hui on balaie nettoie et aménage et voici de nouveaux quais avec des jeux pour enfants des parcours-santé pour plus grands des bancs pour bronzer ou boire des buvettes pour consommer car on est riches à n’en plus pouvoir son argent garder on aménage pour vous ici pour demain aussi on aménage les villes comme on repeint la cuisine change le carrelage et l’électroménager jetant ce qui a toujours été toujours marché et nos souvenirs notre histoire avec on jette et refait sans plus faire ni ajouter on préfère aménager que de se regarder tel qu’on est et devenus alors au lieu de se poser on aménage notre environnement qu’il faudrait tel quel laisser seulement attendre un peu puis plus longtemps laisser venir laisser prendre mais non on détruit on renouvelle on remplace le changement c’est maintenant et pour longtemps


Emmanuel DELABRANCHE
"Dès que l’autorité se prétend légitime, elle demande à être déconstruite", Gilles Deleuze, « L’Abécédaire ».

© Emmanuel Delabranche

© Emmanuel Delabranche


Emmanuel Delabranche est architecte. Il construit, enseigne, écrit et photographie. Vous pouvez le retrouver sur son site et sur Twitter @edelabranche.