Prends ma main, demain est là (Daniel Darc), par Candice Nguyen

Prends ma main, demain est là (Daniel Darc), par Candice Nguyen
[rue Paradis, Marseille, février 2016]

[rue Paradis, Marseille, février 2016]

« à cet instant précis j’ai cherché dans tes yeux
désespérément bleus, le souvenir d’une autre
était-ce une autre fois ou une autre que toi
oubliée le matin dans des draps impudiques ?
avec tant de mensonges qu’on ne s’y retrouve plus
depuis le premier jour jusqu’à la prochaine fois
l’histoire qui se répète, les rôles qui nous poursuivent
espérer un instant s’être trompé de livre
découvrir tout à coup qu’on s’est trompé de page
car même si on s’en sort, indemne, on s’évapore
on se retrouve au ciel, deux âmes réconciliées
quand tout sera parfait et le reste oublié

tu buvais de la bière en contemplant le ciel
la pluie sur ton visage nettoyait mes paroles
la pluie sur mon visage estompait mes regrets
et déjà doucement je voyais le déclin
ni frayeur, ni chagrin: penser à tout décrire
debout au coin d’une rue et n’attendre personne
toute petite sœur fragile je n’aurais jamais dû
je fais ce que je hais… prends ma main, mes secrets
demain est là, dansons, la ville est vide sans toi
laisse moi l’éternité, plus un an, plus un jour
dans la divine allée, je viendrai te chercher
je ne toucherai pas la pluie, j’ôterai juste quelques larmes »

Daniel Darc, Retour sur les incidents passés, éds. Derrière la salle de bains

[rue Marengo, Marseille, février 2016]

[rue Marengo, Marseille, février 2016]

 « ARRÊTE TES CONNERIES » ET JE RACCROCHE ~ MES PARENTS ME REGARDENT DE FAÇON ÉTRANGE, MAIS C’EST PEUT-ÊTRE MOI QUI DÉCONNE ~
JE PRÉTEXTE JE NE SAIS QUOI ET JE SUIS DEHORS ~ IL FAIT BEAU ET CHAUD ~ TROP CHAUD ~
JE VAIS LÀ TOUT DROIT ~ JE MARCHE EN TAPANT LES PORTIÈRES DES BAGNOLES ~ PAS FORT – SANS RALENTIR LE PAS ~
COMME QUAND J’ÉTAIS MÔME ~ JE RAMASSAIS UNE BRANCHE D’ARBRE ET JE RENTRAIS ~ C’ÉTAIT LA FIN D’APRÈS-MIDI ~ JE RACLAIS LA BRANCHE LE LONG DES CLÔTURES ~ ÇA ME FAISAIT PASSER LE TEMPS ~ ÇA ME FAIT PASSER LE TEMPS ~
LE BORD DE MA BOTTE DROITE CONTRE LES PORTIÈRES CÔTÉ CONDUCTEUR ~

Daniel Darc, Énergie dramatique de la rue & Digression sous la pluie, éds. Derrière la salle de bains

Candice Nguyen

Photographie : Boîte à l’être située rue Paradis, Marseille, février 2016
(il est parfois bon de préciser)
et puis tu peux en profiter pour réécouter un peu Daniel Darc aussi

 Daniel Darc – La pluie qui tombe