La dernière découverte des  diggers : la prod funky de Bob Shad

Le groove, pas trop sale, mais bien funky et le rare groove qui fait sonner le jazz comme de la soul étaient l'apanage des productions de Bob Shad, début 70, avec son label Mainstream. Résumé  de parcours.

Feeling Good offre aujourd'hui une compilation de pépites Deep Jazz et Rare Groove produites au début des annése 70 par Bob Shad pour son label Mainstream Records; une compilation réalisée en collaboration avec ses petits-enfants Mia et Judd Apatow – le célèbre réalisateur et producteur américain (Freaks & Geeks, Anchorman, Crazy Amy, 40 ans, Mode d’Emploi) qui en dit ceci :
Ce qui caractérise le son des productions de Bob Shad, c'est toujours fun et funky, des fois un peu délirant mais toujours spirituel. Voyez plutôt.

Si beaucoup connaissent le titre culte d’Alice Clark, «Never Did I Stop Loving You», grand classique de diggers, produit par Bob Shad, il n’est que la partie émergée de l’iceberg, la plupart des titres faisant ici leur début sur compilation, remasterisés à partir des originaux. 

S’il reste méconnu du grand public, Bob Shad a pourtant eu une influence immense dans l’histoire de la musique : dans les années 40, Shad enregistre les géants de la musique noire, tels Charlie Parker ou Lightnin’ Hopkins, avant de fonder le label de Jazz EmArcy dans les années 50. Durant la décennie suivante, il fonde don propre label Mainstream Records et se tourne vers la Soul, le Doo Wop, le rock psychédélique et découvre, au passage, Janis Joplin.

Cette sélection couvre le début des années 70, quand le producteur se tourne vers un jazz branché sur les courants plus alternatifs et spirituels dans la lignée de Strata East et Flying Dutchman. Gorgée d’accords modaux de Fender Rhodes, de solos de sax et de flutes coltraniens et de grooves aux accents funky, ces albums sont devenus cultes dans les cercles underground  et prisés par une nouvelle génération de DJs, de producteurs hip hop et de diggers aux quatre coins du globe.

Ellerine Harding

Ellerine Harding

Même si on préfère le son plus aventureux de Flying Dutchman, fondé avec Bob Thiele (et plus tard, division de Mainstream) qui publiera aussi bien Gato Barbieri avec Third World, que le premier Gil-Scott Heron Small Talk at 125th & Lenox, nulle raison de bouder son plaisir, avec le funk triomphant - mais clean -  de Mainstream, le bien nommé. Rappelons néanmoins que, côté funky tunes, les anciens collègues de Miles faisaient dans le furieux, l'hébété et le novateur, d'une toute autre manière. Mais c'est une autre histoire… 

  V.A Feelin' Good : Funk,  soul and deep jazz Gems, The Supreme Sound of producer Bob Shad - WeWantSounds