Short-cuts 43, par Nina Rendulic

Short-cuts 43, par Nina Rendulic

semaine du 14 / 11 / 16

"Qu'est-ce qu'une belle vie ?"


Une femme de 64 ans s’est fait piétiner par sa vache sur leur chemin vers l’abattoir.

Elle est morte.

*

Epuiser : mettre quelque chose à sec, le vider complètement de son contenu

Dialogue (impératif). Et si tu n’as rien à dire, dialogue quand même car je suis épuisée. L’année dure trop longtemps. Les jours. Les heures. La fatalité des secondes qui s’arrêtent sur les souvenirs insupportables de la beauté des gestes. Par exemple. Une feuille de ginkgo dans le caniveau. Les nuages qui filent trop vite. Etc. Depuis le temps, j’ai un peu fait le tour des choses silencieuses tu sais. Et je suis épuisée.

Epuiser : employer quelque chose en totalité de telle sorte qu’il n’en reste plus

Dialogue (impératif). Un jour nous redeviendrons étrangers et je pourrai taire cette voix qui te parle dans ma tête. (Mais avant, ne saute pas les étapes. That’s the only way it works.) Maintenant, je voudrais pouvoir écrire dans le noir. Une écriture angoissée. Avec des verbes. Je voudrais pouvoir écrire. D’autres mots. Car j’ai épuisé mes mots dans les idées fixes. Arrêtées. (Arrête.) J’ai épuisé tous les ancrages. Et j’attends. Sans savoir…

*

Au fait, as-tu déjà remarqué l’horizon dans mes yeux ? Tu parles trop. Je sais (je ne sais plus). [silence]. Quand est-ce que… ? Je ne sais pas. Avant tu savais. Je sais. [silence] Arrête (d’arrêter). Je ne veux pas. Tu me fais mal. C’est toi qui te fais mal. Toute seule. ("Toute seule", yes…) Te souviens-tu… ? Non. Mais si. Non. [le chaos de leurs langues étrangères] Laisse tomber les mots et regarde-moi. Oui c’est ça… Tu ne me crois pas ? Plus. Pourquoi ? Tu es loin. De… ? Toi (qui dis je).

Nina Rendulic

Nina Rendulic est née à Zagreb en 1985. Aujourd'hui elle habite à 100 km au sud-ouest de Paris. Elle aime les chats et la photographie argentique. Elle vient tout juste de terminer une thèse en linguistique française sur le discours direct et indirect, le monologue intérieur et la "mise en scène de la vie quotidienne" dans les rencontres amicales et les dîners en famille. Vous pouvez la retrouver sur son site : ... & je me dis