Je vis, je vivrai, je m'arroge le droit de vivre

Je vis, je vivrai, je m'arroge le droit de vivre

En (c)ouverture, texte d'Ingeborg Bachmann, photo d'Alena Zhandarova

 

L'air du temps

Bjork - Violently Happy

Le haïku sur la tête

Chemin des neiges profondes
Ce qui est derrière semblable
A ce qui est devant

Kusatao Nakamura

L'éternel proverbe

Pour essayer le gué, c'est le plus bête qu'on envoie

 Proverbe bambara

La phrase qui parle

« Tantôt la voix me manque : je me suis permis de vivre quand même. Tantôt elle me revient et tout le monde peut l'entendre : je vis, je vivrai, je m'arroge le droit de vivre.»

Ingeborg Bachmann, Poèmes