Yasser Ameur : le jaune est la couleur qui va le mieux à cet humain que l’on est devenu

Yasser Ameur : le jaune est la couleur qui va le mieux à cet humain que l’on est devenu
Le selfie de Klimt par l'Homme Jaune

Le selfie de Klimt par l'Homme Jaune

Ce qui intéresse l'artiste algérien Yasser Ameur, c’est de dévoiler la laideur intérieure dans toute sa splendeur. Ses personnages sont confortablement allongés dans la graisse, ils ont les yeux fuyants et dissimulent de leur masse un pactole de pétrole et d’hypocrisie.

Cet artiste se définit “Jaune”, comme le Christ de Gauguin ou comme un sourire hypocrite de “Dahka Safra”, fait des cafés populaires son atelier par excellence. Le manque d’espaces d’expos et les connotations subversives que son travail véhicule le pousse à s’auto-exp(l)oser illégalement sur les murs des villes, de l’est à l’ouest en passant par Tindouf, Tamenrasset et quelques villages en Kabylie. Actuellement, ses toiles voyagent entre Amsterdam, Londres, Paris et Madrid.  Pour lui, cette civilisation a fini par enfanter d’un Homme malade et le jaune reste la couleur qui va le mieux à cet humain que l’on est devenu.

L'atelier de Yasser Ameur

L'atelier de Yasser Ameur