Au-dessus de la ville, par Emmanuel Delabranche
© Emmanuel Delabranche

© Emmanuel Delabranche

il y a au-dessus de la ville une autre ville d’enseignes d’ondes et de fumées
des nids brillants des nids dorés
il y a les rêves ceux qu’on ne touchera jamais et la poussière de nos guerres passées
en levant la tête sur la pointe des pieds on aperçoit le ciel limité qui dit combien l’issue est étroite les chances minces l’heure a tourné

on va construire en hauteur des rues nouvelles laissant dans les sol ancrées celles d’hier
on va construire des passerelles au-dessus des immeubles reconstruire une ville tissée de fer et d’acier résille fine à habiter
on va quitter la terre jeter la pierre et ses intérêts laissant dans ses sous-sols nos richesses précaires obligations et prêts
on va redresser la tête quitter les rangs remonter à la surface respirer

au-dessus de la ville juste au-dessus

Emmanuel DELABRANCHE
"Dès que l’autorité se prétend légitime, elle demande à être déconstruite", Gilles Deleuze, « L’Abécédaire ».


Emmanuel Delabranche est architecte. Il construit, enseigne, écrit et photographie. Vous pouvez le retrouver sur son site et sur Twitter @edelabranche.