Le psyché thaï roots de Khun Narin Phin's Band

Le psyché thaï roots de Khun Narin Phin's Band

Et si Alan Lomax n'était pas mort ? C'est du moins l'impression qu'on a à l'écoute du groupe thaï Khun Narin Phin's Band, dont le premier album a été enregistré grâce à des Américains qui les avaient découverts sur YouTube, via un papier sur un blog musical…

Josh Macy découvre en mars 2013 l'existenced'un groupe thaï sur le blog de Dangerous Minds, il file trouver des vidéos sur et tombe en arrêt devant la qualité du son et le mélange musical qui en ressort mi-thaï, mi-psyché californien. Il prend contact avec les musiciens, originaires de la province de Phetchabun et les convainc bientôt de les enregistrer. Toutes affaires cessantes, il quitte son job, emporte son enregistreur studio-portabledans sa valise et les aide à produire leur premier album sur place, à Lom Sak. En 2015, sort Khun Narin II sur le label angeleno Innovative Leisure. Tout aussi addictif, tout aussi incroyable et encore plus hallucinant.

On ne saurait dire s'ils sont fans du Quicksliver Messenger Service de John Cippolina, mais en tout cas, comme lui, leur ampli arbore fièrement ce qui ressemble diablement à des cornes de buffle … Filiation, quand tu nous tiens ! Ils ont depuis figuré à l'affiche des Transmusicales de Rennes et nul ne sait toujours s'il faut les classer au registre folk ou dans le psyché le plus dément. A vous de voir…

Khun Narin Phin's Band - Khun Narin's II sur Innovative Leisure