Merhaba : informez-vous à la source sur ce qui se passe en ce moment au Kurdistan

Merhaba : informez-vous à la source sur ce qui se passe en ce moment au Kurdistan

Nous l'avons déjà dit, c'est presque dans notre charte, nous préférons les documents bruts et pleins d'information aux analyses lointaines de journalistes. Aucun "grand quotidien" ne donnera jamais des informations aussi complètes et collectées sur le terrain sur la guerre menée en ce moment par la Turquie contre les kurdes que le "petit" mensuel Merhaba.  Les uns par choix idéologique, tous par crainte d'ennuyer leurs lecteurs avec un autre conflit lointain, et de moins en moins capables financièrement d'envoyer des journaistes sur place, les médias ne sont plus en mesure de suivre ce qui se passe sur le terrain.  C'est pourtant une guerre qui se déroule, contre les kurdes turcs, mais aussi syriens et irakiens, avec des conséquences très graves pour la population civile, qui vit sous l'occupation des forces spéciales turques, et possiblement pour la région toute entière, puisque la Turquie menace d'intervenir militairement en Syrie contre les combattants kurdes ennemis de Daesh. Élément intéressant, le journal Merhaba est réalisé à Notre Dame des Landes, et édité par le site français Kedistan, qui fait un énorme travail d'information sur ce conflit, et que nous trouvons digne de confiance dans son approche. On nous dira peut-être : oui, mais l'objectivité ? Tout cela est de parti pris. A quoi nous répondons : le fait qu'un article sur une zone de conflit (Syrie, Ukraine, Kurdistan, Vénézuela etc) soit signé d'un journaliste du Monde, du Figaro ou Libération garantit-il en quoi que ce soit son objectivité ? Nous ne le pensons pas. Mieux vaut alors que les sources soient bien identifiées, ce qui avertit au moins qu'un certain recul est nécessaire. Il nous semble que cela vaut bien mieux que la fable mortelle pour la vérité selon laquelle "c'est vrai puisque c'est dans le journal".

Contre le Masculinisme : Petit guide d'autodéfense intellectuelle