ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Les immeubles cherchent l'infini et le trouvent chez Vicente Munoz

Les immeubles cherchent l'infini et le trouvent chez Vicente Munoz

Des images qui se reflètent d'un immeuble à l'autre pour créer transparence et virtualité par de simples renvois de reflets, c'est l'idée du photographe Vicente Munoz. 

Le projet photographique Transparence virtuelle de l’équatorien Vicente Munoz tient à la fois du regard sur l’architecture et de la vision d’un penseur.

C’est suite à la découverte d’une conversation entre le célèbre architecte Jean Nouvel et le penseur Jean Baudrillard que l’ex-banquier équatorien Vicente Munoz s’est tourné vers la photographie. Ce qui l’a frappé c’est le discours de Baudrillard, épaté par la notion de transparence dans les constructions de Nouvel. Aussitôt, Munoz s’est mis à photographier des réfections d’immeubles les uns dans les autres en affirmant «  J’adore l’idée que les objets inanimés puissent avoir un part d’âme. » Il est alors parti à la recherche d’images semblables dans les rues de New York, en quête de visions modernistes en rapport avec l’idée de Baudrillard. Et en fouillant il a découvert l’idée qui tient plus de la décoration que de l’architecture, puisqu’elle provient de la tapisserie, de «  distorsion chatoyante » pour l’appliquer à ses photographies d’architecture. Le résultat est là, tout en reflets et abstractions lumineuses.

Lynn Davis, ou l'esprit des formes, et leur fonte

Lynn Davis, ou l'esprit des formes, et leur fonte

Apprendre à voir la beauté des choses banales

Apprendre à voir la beauté des choses banales