L'idiot la nuit (II), par Kenny Ozier-Lafontaine
© Adèle Nègre

© Adèle Nègre

Même la marée est morte ou cassée, rien n'avance ne reculera plus. On va pas la réparer. On pourrait bien. On n'ira plus, non, à reculons sur la plage pour quoi faire ? Pour moi c'est tout cuit, ça peut bien rester comme ça. Tout éventré, tant pis. La respiration est cassée, et jamais encore elle n'avait été autrement. Je dis, quand même, ça n'a pas grande importance. C'est cassé, c'est la faute à personne. C'est comme ça, sert à rien d'en causer, ça y changera rien, foin ou pas, restera cassée. On pourrait bien en causer. Ou pire essayer d'en réparer des bouts. Ils vont bien essayer. Ils essayent. Et comment ! Avec pioches et pelles dans la vase. Ils tripotent, ce sont des tripoteurs.
Ils font des rêves, moi je trouve ça con.
Ça viendra, ça vient déjà. Il faut croire. Rien n'ira plus, plus jamais, tout est cassé, et c'est bien fait. Bien fait, pour la gueule des oiseaux, bien fait pour la gueule des poissons, surtout pour celle des gamins.
Même la marée c'était pas pour toujours ! Oui, et cette fois, c'est pour de vrai.
Maintenant, il y aura du peut-être, du peut-être et du pourquoi-pas à toutes les sauces.
Et ça sera pas plus mal.
Même la marée est morte ou cassée, et c'est bien fait pour les mômes, pour les châteaux de sable, pour la mousse dans les roches, et les glacières qui trempaient dans l'eau fraiche.
Rien n'ira plus jamais.
On vendra des photographies, oui, de la marée, quand elle était pas encore cassée, la bleue, la verte, la rose, celle couverte de sargasse, de varech, d'algues brunes ou bien d'anguilles... et ça sera moche comme tout, même en sépia vu de haut pris en hélico.
On causera du jour de son retour. Mais ce sera juste pour tricher comme à la messe, non, faut pas mentir, elle est toute cassée en mille morceaux, foutue.
Moi je ferai pas semblant de rêver. Ni d'avoir des regrets.
P'tet même que c'est moi qui l'ai cassée la marée, pour plus rêver, ni regretter.

Kenny OZIER-LAFONTAINE

© Vincent Lefèbvre & Kenny Ozier-Lafontaine

© Vincent Lefèbvre & Kenny Ozier-Lafontaine


  • Kenny OZIER-LAFONTAINE (parfois Paul Poule) est poète, plasticien, vidéaste, né pour la première fois à Fort-de-France, Martinique.

  • Image : Adèle Nègre

  • Vincent LEFÈBVRE n'existe pas. Son site, oui.