Nicolas Gavino, la photo développée à l'arraché avec du Destop

Nicolas Gavino, la photo développée à l'arraché avec du Destop

Il y des photographes qui se taisent, et laissent leurs photos parler. Le jeune bordelais Nicolas Gavino en viendra peut-être là lui aussi, mais pour l'instant, nous sommes heureux qu'il parle, se raconte dans une vidéo touchante et assez émerveillante, explique qu'il travaille dans des limites étroites (ses ami.e.s, sa chambre comme unique studio, l'absence d'argent qui lui a fait essayer, puis adopter, le Destop - produit pour déboucher les éviers, si vous ne savez pas - pour tirer ses photos) qui, d'après lui, le résument assez bien, puisqu'il exclut toute recherche de perfection comme vaine, et même vaniteuse. Nous vous recommandons son premier "livre" de photos (c'est peut-être beaucoup dire) : "Nocturne", qui vient de sortir.

Christian Perrot

Pour acheter "Nocturne", le livre de photos de Nicolas Gavino : http://nicolasgavino.bigcartel.com/product/nocturne-issue

Taille: 210 x 297 mm
Pages: 64p / Couverture: 300g / Papier: 170g
Couleur: Noir et blanc
Imprimé en France

Prix : 12 euros