Cirque, rock, sexe et Japon par le Hentaï Circus au Cirque Electrique

Cirque, rock, sexe et Japon par le Hentaï Circus au Cirque Electrique

Aller chercher dans une autre culture, des nouveaux modes d’expression circadiens, c’est le but que s’est donnée Karelle Prugnaud en envisageant Hentaï Circus à partir du Japon contemporain et de ses modes d’expression les plus spécifiques. Revue de détail suit …

Du cirque infusé de Manga et de culture Hentaï  qui se propose de mettre en avant, dans sa diffusion, une écriture dramaturgique sous la plume d’un auteur via textes et chansons, et beaucoup d’images à la frontière de l’installation d’art contemporain. Avec des musiciens et comédiens, de la vidéo, des drones volant au-dessus des spectateurs . Un spectacle de cirque avec un défilé cosplay et une soirée électro-manga. Plus une librairie manga à l’entrée du public, un Mado Café avec de jolies serveuses en petites écolières et une expo photo… 

Déclaration d’intention du metteur en scène Karelle Prugnaud :

Le kawaï / Hentaï japonais est une machine à fantasmes. De ces corps archétypaux, de ces petites filles trop sages, ou de ces vieux messieurs se prenant pour des enfants, je tente de tirer une matière scénique qui raconte une société plongée dans le refus de la réalité et tentant de normaliser l’intime. Ce qui m’intéresse : le rapport au désir de ces corps mis à distance d’eux-mêmes. Entourée de comédiens, musiciens, vidéastes et de circassiens (jonglage, contorsion, dresseurs de serpents, sangles, ...), j'ai souhaité en 2016 un cabaret électro-manga «Kawaï Hentaï» (enfantin/trash) intitulé "Hentaï Circus ", un barnum contemporain, multimédia et interactif.

C’est un travail sur les codes « manga » et leurs interactions avec notre société modelée par les nouvelles technologies et les nouveaux moyens de communication, réels ou virtuels. Le Manga Hentai, de façon littérale au japon, est celui qui explore des univers décadents, trash , fétichistes, en marges, voir pornographiques. C’est le cabinet de curiosité du fantasme nippon, le Barnum des freaks à tête de nounours ou de poupée croisés avec un poulpe faisant du yoyo sur le bord d’un trottoir, des Dollers (vieux messieurs qui s’habillent en héroïne de dessins animé manga), des fantômes en tenues Zentaï... C’est le monde des Otakus , des « no-life » , des personnes qui se construisent des vies parallèles dans un monde purement virtuel, fait de fantasme de pixels de dessins animés, se coupant de tout lien social. Leur réel leur paraissant trop terne, éteint, ils vont se rêver comme des créatures extraordinaires .

C’est ce que nous aimerions retrouver avec ce spectacle : un grand cabaret de curiosité, hybride nippon manga, mêlant différentes disciplines artistiques, circassiennes, textuelles et visuelles, sur musique « rock electro pixel »

Kawaï Hentaï offre un abécédaire exhaustif de la culture japonaise : univers du manga, sons du jeu vidéo, profusion de peluches, karaoké, jupes plissées et chaussettes hautes. Cette déambulation donneà voir toute une palette des fantasmes japonais : de la culotte blanche au poulpe, créature à la portée ô combien érotique au Japon, en passant par les fameux dollers, dissimulés sous leur zentaï. Kawaï Hentaï est fidèle à l’image de cette culture nipponne où le mignon niais côtoie le trash, ici édulcoré, et le ridicule n’est jamais bien loin.

Et le spectacle proposera aussi des conférences sur la culture japonaise, animés par … Agnès Giard. Tiens, tiens !

Hentaï Circus au Cirque Electrique -> 21 /06/16
Place du Maquis du Vercors
75020 Paris
toutes les infos, ici