Algérie-Assassinat de Amira Merabet : rassemblement le 17 septembre à Béjaïa

Algérie-Assassinat de Amira Merabet : rassemblement le 17 septembre à Béjaïa

Mobilisons-nous pour le rassemblement du 17 septembre 2016 à la place Saïd-Mekbel

L’assassinat par brûlure de la jeune Constantinoise Amira Merabet, commis à quelques mètres de chez elle, ne doit pas nous laisser sans réaction. Mais, qu’a-t-elle fait pour subir cet autodafé des temps obscurs ? Elle a tout simplement osé dire plusieurs fois non aux avances indignes de son criminel toujours en cavale. Voilà aujourd’hui à quoi on veut réduire les Algériennes, des bêtes à plaisir soumises aux caprices des mâles.

Faut-il encore rappeler qu’une autre jeune fille de M’sila, pour des raisons similaires, s’est faite écraser par le véhicule de son harceleur éconduit ? Combien y a-t-il de femmes violemment tuées sans qu’on l’ait su, mortes et enterrées en silence, dans l’anonymat ? Combien y’en aurait-il encore à l’avenir ?

Ces crimes abjects doivent être fortement dénoncés ainsi que les conditions qui les favorisent. Car, dans notre société où la discrimination des femmes véhiculée par une idéologie obscurantiste imprègne fortement les esprits, cautionnée à dessein par le pouvoir en place, la violence s’exerçant contre elles trouve des justifications immorales.

Aujourd’hui, la ferme volonté de dénonciation franche de ces crimes est un signe salutaire de l’esprit de combativité des jeunes filles ayant appelé à un rassemblement ce samedi 17 septembre 2016 à 10h à la place Said-Mekbel. Leur faisant écho, le café littéraire de Bejaïa appelle aussi de son côté les citoyennes et citoyens indignés par le sort cruel, inhumain, que subissent les femmes à rejoindre massivement ce rassemblement pour faire entendre un puissant cri de révolte et appeler chacune et chacun à œuvrer à l’instauration d’une société juste, égalitaire, reconnaissant à la femme respect, dignité, liberté et tous ses droits inaliénables, honteusement spoliés par un pouvoir violent et ses meilleurs alliés, les intégristes.

Le café littéraire de Bejaïa

13 septembre 2016