Comme une évidence, par Emmanuel Delabranche

Comme une évidence, par Emmanuel Delabranche

avant chaque emménagement je prends une feuille de calque et y dessine à l’échelle souvent celle du centième le plan de mon nouveau logement et de logement je change souvent revenant même parfois sur mes pas alors je dresse l’inventaire sans cesse évoluant de mes affaires meubles cadres matelas et replace chaque chose là où sera sa place mais rien de définitif là-dedans qui une fois dans le logement fait glisser les meubles de place en place pour tester les vues les lumières la perception de l’espace cherchant toujours à obtenir en tous points la plus grande diagonale visuelle dont l’horizon doit être c’est impératif un point lointain dans le paysage de la ville un amer quelque édifice remarquable un arbre et les saisons qui s’y adossent le lever du soleil que je préfère à sa chute mais le travail est long les plans se superposant au travers des calques pliés et dépliés déployés sur l’espace à s’approprier et quelques vues rapides perspectives à la main qui lève stylo bleu quelque chose se dresse là devant et je reprends et encore pour finir par obtenir un plan qui sert au premier aménagement puis à un second qui nécessite quelques travaux cloisons à abattre portes dont il faut inverser le sens d’ouverture cuisine à simplifier et salle d’eau à diminuer et surtout d’être sur place pour découvrir les vues les lumières où le vent passe où l’ombre tombe et alors refaire le plan sur du calque une fois encore pour habiter l’espace et par lui l’être aussi

Emmanuel Delabranche

"Dès que l’autorité se prétend légitime, elle demande à être déconstruite", Gilles Deleuze, « L’Abécédaire ».


Emmanuel Delabranche est architecte. Il construit, enseigne, écrit et photographie. Vous pouvez le retrouver sur son site et sur Twitter @edelabranche.