L'info debout ! L'Autre Quotidien tagge l'actualité

L'info debout ! L'Autre Quotidien tagge l'actualité
 

Vu hier à Nuit Debout, ce docu n'en reste pas au "riot porn" et pose les questions de fond

Ces derniers mois, un remarquable vent de contestation s'est levé contre la loi travail. 
Face à lui, le gouvernement, ses ministres, son président et sa police, ont fait le choix d'une répression politique et policière, d'un niveau rare et multiplié les coups de force afin d'étouffer le mouvement. La précarisation, la violence sociale et la manipulation médiatique sont tout autant de symptômes qui traduisent le malaise d'une société où le peuple est stratégiquement muselé. Ce film porte la voix de ceux qui se révoltent, quels qu'ils soient, et surtout de ceux que l'on n'entend jamais, méprisés par le pouvoir, les médias et le discours dominant.

On n'est pas tout seuls ! La revue de l'autre presse

Quand l'écologie populaire permet de lutter contre la désespérance sociale et la criminalité

"Dans les quartiers nord de Marseille, marqués par le chômage massif et la violence, une initiative pourrait bien améliorer un peu la vie des habitants. La cité de Font-Vert, enclavée géographiquement et sinistrée socialement, expérimente des jardins en pied d'immeubles, cultivés par les habitants. Une initiative qui recrée du lien, retisse des solidarités, génère des économies et permet de récupérer des espaces publics jusque-là abandonnés à la violence des trafiquants et aux représailles de la police." (...) A lire dans Basta !

L'argent est redevenu un facteur essentiel d'inégalités scolaires

"L'école en France est toujours supposée être celle de Jules Ferry, publique, gratuite, laïque et obligatoire. Mais la situation a progressivement évolué et le changement s'est accéléré ces dernières années ; si bien qu'aujourd'hui, la France est un pays où l'argent des familles joue un rôle déterminant dans la réussite scolaire des enfants, engendrant de nouvelles inégalités devant l'école." A lire dans L'Observatoire des inégalités.

Etude de situation à propos de Jerablus

"Comme les médias l’ont annoncé, l’intervention de l’État turc à Jerablus, Syrie, est un tournant dans la guerre. C’est politiquement un fait grave, mais cela participe de la fuite en avant de l’État turc depuis la reprise du conflit à l’Été de 2015 avec le PKK (Parti Des Travailleurs du Kurdistan)." Et il est probable que cela finisse mal pour la Turquie, et favorise plutôt le calcul des Russes. A lire dans Kedistan

Si vous êtes le produit, ce n'est pas gratuit

"Le modèle économique « publicité contre fausse gratuité » est devenu tel qu'il remet en cause un tas de libertés fondamentales, si galvaudées de nos jours, comme la liberté d'expression (il faut que l'espace publicitaire reste assez propre pour attirer les annonceurs, cachez ce sein qu'ils ne sauraient voir), ou comme la vie privée (les publicitaires vont là où l'audience est la plus grande, donc les plus grands gagnent beaucoup plus de fric que les autres, donc deviennent encore plus grands, et finalement assez pour disposer d'informations sur tout un chacun qu'ils peuvent vendre au plus offrant ou offrir aux agences des gouvernements qui, oh bah ça alors, ne régulent pas leurs activités). Je simplifie, je sais." A lire dans la Quadrature du Net, une excellente tribune de Laurent Chemla sur la guéguerre des média contre AdBlock+ et la publicité en ligne.

« Il y avait 5.000 vaches laitières dans Paris en 1900 ! »

"La crise de surproduction laitière est volontiers décrite comme « sans précédent ». Pourtant, des précédents, il y en eut de nombreux, comme le raconte à Reporterre Pierre-Olivier Fanica, historien de la production laitière. Il estime que, pour s'en sortir aujourd'hui, les producteurs devraient reprendre leur destin en main et revenir au modèle coopératif du début du XXe siècle." A lire dans Reporterre.