Sideways à Bagnolet - la belle histoire de Petit Pois, berger des cités HLM

Sideways à Bagnolet - la belle histoire de Petit Pois, berger des cités HLM
malassis2.jpg

Dans un quartier de Bagnolet, on nous a parlé d'un berger.

Il sort avec ses chèvres pâturer dans la cité. Cela fait des années qu'il passe ses journées à créer mille activités pour lui et pour les gens du quartier.

Il dit qu'il vient d'ici, du 93, et qu'il se sent chez lui. Presque tous les enfants du quartier le connaissent, parce qu'il plantait des légumes en bas de l'immeuble à côté de l'école maternelle, qu'il venait dans leur école, dans leur collège et qu'il animait des ateliers.On l'appelle Petit Pois parce qu'il racontait des histoires avant que les enfants sèment des graines et qu'une histoire est restée. Des parents pensent qu'il s'agit de son nom de famille, alors ils l'appellent Monsieur Petit Pois eux aussi…

Des chèvres à quelques minutes de Paris, ça interpelle. C'est pour cela qu'on y est allé. Et qu'on l'a rencontré. On a rencontré Lucas aussi, les chèvres, les brebis et les jeunes qui passent beaucoup de temps à la bergerie.

On a parlé de chèvres, de plantations, mais aussi de rêves, de mots qui ne veulent rien dire, de la vie dans un quartier, d'imaginaires à ouvrir, de grafs, de hip-hop, de politiques publiques, de bordel encadré, de gestion et usage des espaces, de coups de gueule et de déclics. Et on s'est pris une claque. Encore une. C'est la neuvième en 3 ans, mais en même temps, je crois qu'on les cherche…

Signé : L'équipe de Sideways (dont L'AQ salue le travail et la vision du monde)